Menu

Charlie Hebdo : Riss s’en prend à la langue bretonne

Charlie Hebdo, après s’être remis à peine de l’attaque du 11 janvier dernier, se met déjà à semer les troubles autour de lui. Maintenant, le journal s’attaque aux Bretons en leur traitant de pures racistes. La langue bretonne est en fait utilisée dans les tests de sélections dans les écoles de la région. Charlie hebdo, par les caricatures du directeur de publication Riss, insinue alors qu’il s’agit de pur racisme.

Comment Riss évoque-t-il ce racisme ?

riss bretonRacisme ou pas, là n’est pas la question que se posent les personnes qui suivent les actualités. Il s’agit de la façon dont Charlie Hebdo s’affirme pour offenser les autres. La caricature de Riss mettait en avant un père et son fils. Le père incitait son fils à continuer les études, notamment dans une école Diwan ou bilingue. Diwan, parce que la langue bretonne est la langue officielle de l’enseignement. Dans le second cas, l’enseignement est en bilingue : en Bretonne et en français.

Charlie Hebdo insinue que les Bretons ne désirent en aucun cas que leurs enfants côtoient de petits Arabes ou noirs dans leurs écoles. Ainsi, ils les incitent à aller dans les écoles citées ci-dessus. Riss illustre donc sa caricature avec les phrases du père : « T’en connais beaucoup de noirs et d’Arabes qui voudraient apprendre ces langues de ploucs ? ». Il pense alors que les noirs et les Arabes ne prendront pas la peine d’apprendre la langue bretonne pour aller à l’école. Donc, certainement, ils choisiront d’autres écoles mis à part le Diwan et les écoles bilingues.

Réaction des Bretons

Bien sûr, les Bretons étaient mécontents de cette caricature déplacée. À se souvenir de ce qui s’est passé le 11 janvier, les Bretons ont été nombreux à manifester contre cet attentat. Un demi-million de Bretons ont suivi la manifestation « Je suis Charlie ». Les Bretons représentaient un tiers de tous les manifestants sur le territoire français. En guise de remerciement, Hebdo Charlie leur traite de racistes sans scrupule. Ceci a provoqué beaucoup de réactions, notamment sur les réseaux sociaux.

Ce qui a été plus choquant encore pour les Bretons est le fait que Riss avait représenté sur la caricature l’image des Bretons datant des siècles. Ce sont en fait des Bretons, notamment un père et un fils, entièrement paysans et racistes alors que 80 % des Bretons sont actuellement citadins. De plus, les Bretons sont des personnes ouvertes culturellement. C’est pourquoi aucun attentat n’a eu lieu comme celui avec les musulmans, une forte chance pour Charlie Hebdo !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *