C’est quoi un bon rendement locatif ?

Le souci de tout investisseur immobilier est de réaliser le retour sur investissement le plus élevé possible. On se pose donc la question commune de savoir ce que c’est qu’un bon rendement locatif. Nous allons essayer de vous répondre de la façon la plus claire possible. Mais avant…

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Encore appelé rentabilité locative ou rapport locatif, il s’agit d’un indicateur clé qui vous permet d’évaluer la performance de tout investissement immobilier locatif. C’est un indicateur très important car il permet de comparer l’investissement locatif à d’autres types d’investissements.

A lire en complément : Comment choisir une résidence étudiante ?

Il permet également de déterminer la proportion entre la somme investie et les revenus perçus par an et s’exprime en pourcentage. Le rendement locatif peut être calculé en brut ou en net. Le calcul du rendement locatif brut ne prend en compte ni la situation personnelle ni les charges de l’acquéreur. Cette forme permet juste de se faire à l’idée et d’anticiper une éventuelle rentabilité.

Le rendement locatif net quant à lui intègre dans son calcul les charges, les impôts, les revenus de l’acquéreur et bien d’autres charges. Il s’agit de la rentabilité réelle du bien à acquérir. Il donne avec exactitude le résultat financier.

Lire également : Comment régulariser les charges ?

Quand est-ce que le rendement locatif est optimal ?

Avec tout cela, y a de quoi se demander quel est le montant minimum qui permet de s’assurer de la performance de l’investissement à faire. Généralement, on considère qu’un taux de rendement brut de 10% tout au moins est un bon chiffre et vous assure déjà un rendement net acceptable. Cela vous offre beaucoup plus de possibilités et vous met à l’abri de plusieurs situations désastreuses.

Mais malheureusement, dans la pratique, un tel niveau de rendement n’est pas aussi facile à atteindre. En effet, l’investisseur doit se risquer à des zones comme des petites ou moyennes villes au risque locatif très élevé. Il ressort alors qu’il n’y a pas de valeur préfixée et optimale pour un rendement locatif.

Une valeur optimale va dépendre de certains facteurs. On distingue la capacité d’épargne de l’acheteur, son objectif d’investissement et du degré de risque de l’endroit. Cette même valeur est aussi fonction de l’objectif de celui qui investit.

En effet, selon que l’investisseur veuille céder le bien en héritage ou en dégager au plus vite des revenus elle variera. Il peut aussi prévoir le revenu en complément pour sa retraite ou investir une part de ses économies dans l’immobilier.

Exemple concret : Dégager des revenus dès les premiers mois d’acquisition du bien immobilier locatif

Ce scénario est de loin le plus alléchant. Elle consiste à entrer en possession d’un bien immobilier locatif grâce à un prêt et à déjà en tirer des revenus dès le premier mois. C’est-à-dire, qu’après déduction de toutes les charges, impôts, taxes et autres, vous vous retrouvez avec un gain positif. Et en plus de cela vous devenez le propriétaire du bien immobilier.

Un tel investissement est bien possible. Dans ce cas de figure, vous pouvez appliquer la règle du rendement locatif brut de 10% au minimum.

Comment trouver un bien pour du rendement locatif ?

Si vous cherchez à investir dans un bien pour obtenir le meilleur rendement locatif, l’enjeu sera plus important que si vous achetez pour vous y installer avec votre famille. En effet, en plus de rembourser le crédit, le but est de vous dégager le meilleur profit possible. Pour y arriver, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un chasseur immobilier. Pour vous expliquer l’intérêt d’agir de la sorte, nous allons prendre l’exemple d’un chasseur immobilier basé sur la ville de Rennes.

Une grande ville, telle que Rennes, vit forcément des changements. Un expert immobilier de cette ville vous permettra de savoir quels sont les quartiers à privilégier, et notamment ceux en devenir, pour investir avant vos concurrents. En effet, si une grande école est en projet, vous aurez tout intérêt à investir dans des logements pour louer ensuite à des étudiants.

L’expert immobilier vous fera également gagner du temps dans vos recherches, puisqu’il saura où chercher, et il pourra également activer son réseau professionnel. C’est encore plus important si vous ne vivez pas sur Rennes, mais dans une ville du département. Vous n’aurez qu’à vous déplacer que pour visiter les biens qui correspondent vraiment à vos critères.

Les critères à prendre en compte pour évaluer le rendement locatif d’un bien

Lorsque vous recherchez un bien immobilier pour du rendement locatif, pensez à bien mander locative constante et des loyers attractifs. Les quartiers dynamiques avec une forte demande locative sont à privilégier, tout comme les zones proches des commodités (transports en commun, commerces, écoles).

La taille et la configuration du logement jouent aussi un rôle déterminant dans le calcul du rendement locatif. Pensez à bien faire une analyse financière approfondie avant d’investir. Calculez avec précision tous les coûts liés à l’acquisition du bien (frais de notaire, travaux éventuels) ainsi que les charges courantes (taxe foncière, charges de copropriété). Prenez aussi en compte les potentiels frais supplémentaires tels que la gestion locative ou les éventuelles périodes de vacance locative.

Trouver un bien pour du rendement locatif nécessite une étude minutieuse et rigoureuse. En prenant en compte ces critères clés tels que la localisation, la taille du logement, son état général et l’étude du marché locatif local ainsi qu’une analyse financière détaillée, vous augmenterez considérablement vos chances d’obtenir un bon rendement sur votre investissement immobilier.

Les erreurs à éviter lors de l’investissement pour du rendement locatif

Lorsque vous vous lancez dans un investissement immobilier pour du rendement locatif, il est crucial d’éviter certaines erreurs qui pourraient compromettre la rentabilité de votre projet. Voici quelques pièges à éviter :

Ne négligez pas l’importance de la recherche préliminaire. Nombreux sont ceux qui se précipitent et prennent une décision hâtive sans prendre le temps de faire les vérifications nécessaires. Vous devez bien analyser le marché immobilier local, étudier les prix pratiqués dans la région ainsi que la demande locative.

Une autre erreur courante est de sous-estimer les coûts liés à l’acquisition et à la gestion du bien. Les frais notariaux, les travaux éventuels ainsi que les charges courantes peuvent rapidement grever vos revenus locatifs. N’hésitez pas à faire une estimation précise des dépenses afin d’éviter toute mauvaise surprise.

La sélection du locataire peut aussi être déterminante dans le succès financier de votre investissement immobilier. Ne cédez pas à la tentation d’accepter le premier candidat venu sans mener une enquête approfondie sur sa solvabilité et son profil en tant que locataire potentiel. Une mauvaise gestion des loyers impayés peut avoir un impact considérable sur votre rendement.

N’oubliez pas qu’un bon suivi régulier est indispensable pour garantir une bonne rentabilité de votre investissement immobilier. Assurez-vous d’être réactif face aux demandes urgentes ou aux problèmes rencontrés par votre locataire, cela contribuera à maintenir une relation de confiance et à fidéliser vos locataires sur le long terme.

En évitant ces erreurs courantes, vous augmenterez vos chances d’obtenir un rendement locatif optimal. Gardez à l’esprit que l’investissement immobilier pour du rendement locatif est une décision importante qui nécessite réflexion et analyse approfondie. Soyez patient, faites les démarches nécessaires et restez vigilant tout au long du processus afin de maximiser votre retour sur investissement.

Catégories de l'article :
Immobilier