Comment arrêter les montées de lait naturellement ?

Inconfortables et très douloureuses, les montées de lait représentent le pire cauchemar chez les jeunes mamans. De nombreuses mères y sont confrontées et subissent avec impuissance leur situation.

La montée de lait n’est toutefois pas inarrêtable. Certaines solutions naturelles existent pour la stopper. Focus dans cet article sur les bons gestes à adopter pour arrêter les montées de lait naturellement.

A lire aussi : Qui produit le CBD ?

Éviter l’allaitement et la stimulation des seins

La montée de lait est un phénomène naturel qui se déclenche quelques jours après la naissance du bébé. Toutes les mères y font face. Les montées de lait créent de nombreux désagréments. C’est justement pour cela qu’elles font l’objet de plusieurs interrogations. Si vous le souhaitez, vous pouvez toutefois arrêter vos montées de lait en quelques jours seulement.

La montée de lait est favorisée par la stimulation de la poitrine. Pour les arrêter, vous devez donc éviter de toucher vos seins ou encore vos mamelons. L’usage du tire-lait pour vider les seins est alors déconseillé. Vous devez également absolument éviter d’allaiter votre bébé. La succion stimule la lactation. En tétant, votre bout de chou incite vos glandes mammaires à produire davantage de lait.

A lire en complément : Comment se vermifuger naturellement ?

Il est très difficile de ne pas stimuler ses seins. Vous pouvez toutefois y arriver avec un peu d’astuces et de la détermination. Vous pouvez par exemple vous bander la poitrine pour plus de facilité. L’absence de stimulation pendant 48 heures suffit à arrêter les montées de lait. Vous vous sentirez ainsi mieux et pourrez pleinement profiter de votre maternité.

Modifier les habitudes alimentaires pour arrêter la montée de lait

arrêter les montées de lait naturellement

La période d’arrêt de la montée de lait demande beaucoup d’implication de la part de la maman. En marge de vos efforts pour éviter toute stimulation, vous devez en parallèle surveiller votre alimentation. Vous devez notamment modifier vos habitudes pour ne pas favoriser la production de lait.

L’hydratation est le premier élément à réguler. En tant que nouvelle maman, vous avez besoin d’eau. Une mauvaise hydratation peut vous mettre en danger. Inversement, une hydratation conséquente va stimuler la lactation.

Durant cette période, il est conseillé de boire entre 1 et 1, 5  litres d’eau par jour. Vous offrirez ainsi à votre organisme l’apport dont il a besoin sans inciter vos glandes mammaires à produire davantage de lait.

Vous devez absolument éviter les aliments favorables à la production de lait. L’anis en est un exemple. Recherchez-en la liste sur le net et écartez les aliments recensés de votre alimentation. À la place, consommez de la menthe, du persil, ou encore de l’artichaut. Ils sont défavorables à la lactation et vous permettront de vite obtenir des résultats.

Traiter la douleur avec des solutions naturelles

Le processus d’arrêt des montées de lait est accompagné de vives douleurs. Pour les calmer, ne vous orientez pas vers les traitements médicamenteux. Les calmants naturels sans effets secondaires sont à privilégier.

Le cataplasme d’argile est la solution la plus efficace. Vous devez l’appliquer sur vos seins sans les stimuler. Attendez que le traitement fasse effet puis prenez une douche pour vous nettoyer. Si vous n’avez pas d’argile verte, vous pouvez réaliser un cataplasme de chou et vous en servir de la même manière. Vous obtiendrez soulagement et pourrez ainsi résister jusqu’à l’arrêt de la montée de lait.

Catégories de l'article :
Santé