Comment bien utiliser un puff ?

smoking woman in black halter top

Pendant la saison hivernale, les risques d’infection respiratoires sont énormes. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour mieux contrôler votre respiration en cas de difficulté respiratoire. L’un des plus importants est de savoir bien employer son puff. Savez-vous que la majorité des patients ne savent pas comment utiliser correctement leur puff ? Voici quelques conseils pour mieux se servir d’un puff.

Veiller à une bonne utilisation du puff.

Il n’y a rien de complexe dans le fonctionnement d’un aérosol-doseur (puff). Il faut :

A voir aussi : Astuces pour réparer un volet roulant bloqué

  • s’assurer que le réservoir en métal est bien inséré dans le boîtier en plastique ;
  • retirer le capuchon protecteur du puff ;
  • secouer l’aérosol-doseur pendant au moins 3 secondes ;
  • tenir le puff entre le pouce et votre index ;.
  • Mettre l’index au déçu de la bombonne et votre pouce sous l’embout buccal ;
  • rester assis ou debout, mais bien droit et garder la tête penchée en arrière ;
  • expirer profondément et vider de votre mieux l’air dans vos poumons, mais pas dans le dispositif ;
  • placer l’aérosol-doseur au niveau de vos lèvres et fermer hermétiquement la bouche au tour de l’embout ;
  • Libérer tout doucement une dose du puff avec une pression de vos doigts tout en inspirant lentement et le plus longtemps possible ;
  • retenir une apnée de 10 seconds après l’exercice précédent (Certaines chambres d’inhalation disposent de sifflet pour vous aider à inspirer comme il faut. Quand vous le faites bien le sifflet ne devrait pas sonner) ;
  • enfin, retirer le dispositif de votre bouche et expirer doucement, mais pas dans le puff.

Reprenez le même procédé pour chaque bouffée prescrite du traitement par votre médecin. N’oubliez surtout pas de vous rincer la bouche ou de vous brosser les dents après l’utilisation du puff. Remplacez tout de même le capuchon quand vous n’utilisez pas le puff.

Il y a des chambres d’inhalation spécialement pour les enfants. Elle permet de facilement appliquer le traitement à vos enfants quand ils n’ont pas la capacité respiratoire nécessaire.

A voir aussi : Comment réserver des weekends dernière minute pas cher ?

Nettoyer régulièrement votre puff

Les déchets dans l’inhalateur peuvent bloquer la conduite d’administration du produit et vous rendre encore plus malade, à cause des germes que pourraient contenir ces déchets. Nettoyez donc régulièrement la chambre d’inhalation de votre puff une fois par semaine dès la première utilisation.

L’eau naturelle du robinet ne suffirait pas à bien nettoyer la chambre d’inhalateur. De ce fait, suivez les instructions fournies sur l’étiquette du produit. À la limite, utilisez de l’eau chaude mélangée à une dose de liquide vaisselle et rincez bien chaque pièce de l’assemblage. Laissez les pièces du dispositif sécher à température ambiante avant de les assembler et ne l’essuyez surtout pas avec une lingette. Cela pourrait rendre la façade électrostatique et endommager la diffusion parfaite du produit. Évitez de plonger la chambre d’inhalation dans le lave-vaisselle.

Remplacez la chambre d’inhalation deux à trois fois par an dans un intervalle de temps régulier. Tenez compte des recommandations de chaque modèle de puff que vous utilisez. Par contre, en cas de dysfonctionnement, remplacez-le automatiquement. La plupart des régimes d’assurance médicaments se chargent de couvrir les frais de la chambre d’inhalation. Avec ou sans ordonnance, vous trouverez dans la majorité des pharmacies vos chambres d’inhalation.

Pour vous faciliter la tâche, certaines entreprises s’efforcent dans la distribution en gros de puff, ce sont des grossistes puff. Il s’agit par exemple des entreprises comme Flawoor et xbar que vous pouvez contacter en cas de besoin.

Catégories de l'article :
Actualité