Comment remplir Cerfa P0i LMNP ?

La location en meublé est un investissement très avantageux. Cependant, si vous envisagez de vous y engager, il faudra accomplir certaines formalités, dont le remplissage Cerfa P0i LMNP. En effet, pour louer un bien immobilier en LMNP, vous êtes tenu de déclarer votre activité à l’administration grâce à ce formulaire. Alors, si vous ne savez pas comment remplir ce dernier, suivez les étapes ci-après.

Commencez par vous identifier

Pour remplir le Cerfa P0i LMNP, il faut lire et suivre par ordre chronologique les encadrés qu’il comporte. Avec le premier, vous mentionnez si vous menez une activité professionnelle non-salariée en auto-entreprise, SARL, SAS, etc. Il faudra indiquer le numéro Siret lié à ce travail. Ensuite, vous déclinez votre identité dans l’onglet 3 en indiquant :

A lire aussi : Timac Agro, fier de nous présenter son nouveau site internet

  • votre date de naissance,
  • votre pays,
  • l’adresse de votre résidence personnelle,
  • votre nom d’usage,
  • votre patronyme.

Indiquez l’adresse du bien meublé

L’étape 2 consiste à renseigner l’endroit où vous voulez exercer votre activité en LMNP au niveau de la case 4. Si votre location meublée est située au sein de votre résidence principale, vous devez cocher ce champ, puis passer au 6. Si l’adresse du bien à louer diffère de celle de votre domicile, vous devez l’indiquer dans la case 5.

Indiquez la date de démarrage et l’origine de votre activité

Dans la case 6, vous devez indiquer la date à laquelle vous démarrez votre activité. Elle équivaut généralement à la mise en location. Toutefois, vous pouvez mettre la date d’acquisition, particulièrement dans le cas où vous avez effectué des travaux avant de louer le bien.

Lire également : Une hausse des offres d’emploi pour les cadres bretons en 2016

Bien que cette date soit parfois difficile à déterminer, elle constitue une information très importante que vous ne devez pas négliger. À partir de cette date, vous avez un délai de 5 mois au plus pour vous affilier à un CGA. Quant à l’origine de votre activité, elle doit être renseignée dans l’encadré 7. Vous n’avez qu’à cocher création puis indiquer ‘’Loueur meublé non professionnel’’ dans la partie « activité(s) exercée(s) »

Choisissez le régime fiscal

Les revenus issus de la location en meublé sont classés parmi les bénéfices industriels et commerciaux. Leur imposition peut par conséquent s’effectuer selon deux principaux régimes. Alors au niveau de la case 10, vous pouvez cocher le mode micro-BIC. Grâce à ce dernier, vous avez droit à un abattement de 50 % sur les revenus tirés de votre investissement locatif. La valeur minimale de cette décote s’élève à 305 euros.

Vous pouvez également sélectionner le régime normal ou simplifié. Ces modes d’imposition favorisent la déduction de toutes les charges réelles. De plus, ils vous permettent d’amortir l’acquisition des meubles et du bien immobilier.

Le choix du régime de TVA

Si le propriétaire ne fournit aucune prestation en plus de la location d’un bien meublé, il n’est pas soumis à la TVA. Il doit alors sélectionner la franchise en bas en cochant la case correspondante dans l’onglet 10. Par contre, s’il assure le petit déjeuner, la fourniture des linges, le nettoyage des pièces, etc. il sera assujetti à la TVA. Le taux de cette dernière varie entre 10 % et 20 % en fonction de la nature des services supplémentaires et du bien.

Catégories de l'article :
Actualité