close

Quels sont les avantages de la linogravure ?

Pour passer du classique au neuf, il faut avoir une idée des profits que l’on en tirerait. Dans le cas de la linogravure, vous avez droit à tous les avantages suivants.

L’ergonomie

Habituellement, pour passer d’une technique à une autre, il est important de se former. C’est d’ailleurs la base de toute reconversion ou de tout changement. Dans le cas d’espèce, la gravure étant une œuvre d’art, il faut s’y mettre avec un minimum de réflexes d’expert. L’on s’attendrait alors à suivre une formation avec un professionnel de l’Atelier Margolino sur de nombreux mois avant de pouvoir l’essayer. Ce n’est pas le cas, ici.

A lire en complément : La Bretagne, entre identité régionale et nationale

L’ergonomie de cette technique est telle que tout le monde peut s’y essayer. L’on n’a pas besoin d’outils spécifiques. Il suffit d’investir dans l’achat de la plaque et le tour est joué. Ici, un essai suffit pour se faire la main. C’est pour cette raison que les artistes sont constamment à la recherche de leurs marques. Ils tentent d’imposer une façon de faire. Cela n’a pas l’air de marcher tant la technique par principe est simple et libre.

Si vous ne vous en sortez pas à vos débuts, vous avez la possibilité de vous tourner vers des œuvres déjà finies. Vous les utiliserez en les prenant pour modèles. Dès que vous saisissez la méthodologie, tout devient un peu plus simple.

A lire aussi : Cigarette électronique qui crépite ?

La durabilité

L’avantage le plus visible de la linogravure est qu’elle a recours à des outils durables. L’on n’a donc pas à s’en faire pour la durée de vie de son matériel. A partir du moment où l’on a choisi les bons, à court, moyen et long terme, l’on peut en faire usage. Cela ne se détériore pas facilement.

Il suffit de trouver une boîte à outils dans laquelle ranger le rouleau et les gouges. Pour ce qui est de la presse, certains professionnels continuent d’employer des appareils dignes de la vieille France. Ce sont des machines qui tiennent sur la durée.

L’économie

Si les outils durent, l’on réalise alors de l’économie sur l’approvisionnement. C’est en plus beaucoup moins cher que le bois. En plus de sa disponibilité dans tous les magasins et boutiques pour artistes, le matériel est à des prix intéressants. Vous pouvez même en avoir chez votre revendeur de l’autre côté de la rue.

En dehors de l’économie sur les prix du matériel, l’on peut faire tout le processus sans employer un appareil sophistiqué. Tout est fait à la mode artisanale. C’est certes lent, toutefois, cela revêt un caractère économique et écologique important. Il suffit d’entrer dans un atelier de linogravure pour s’en rendre compte.

La passion

Il n’y a rien de mieux que de travailler en contact direct (physiques) avec ses outils et son œuvre. Le travail est plus sentimental, plus personnel. Il est plus facile dans un tel contexte de faire parler toute sa créativité et son art du spectacle. Le rendu est finalement l’œuvre de la personnalité de l’artisan ou de l’artiste. Tout ce qu’il y a à faire revient à de l’expression libre de son esprit, de ses passions, de ses désirs.