close

Une femme meurt après avoir mangé des champignons toxiques dans un restaurant

champinion resto

Ce n’est pas le genre de choses qu’on entend tous les jours, pourtant, ça peut bien arriver. Les restaurants étoilés ne sont pas aussi irréprochables qu’on pourrait le penser. La preuve, cette dame vient de rendre l’âme après avoir avalé des morilles qui ont été commandées dans un restau gastronomique se trouvant à Valence, en Espagne. D’ailleurs, elle n’a pas été la seule contaminée. 29 autres personnes ont également été intoxiquées, mais les autres ont survécu.

Que s’est-il réellement passé ?

Au début du mois de février, une femme âgée de 46 ans était à la recherche d’un restaurant pour un anniversaire, pour l’anniversaire de son mari pour être exact. Elle a finalement opté pour Riff, un restaurant de Valence en Espagne. Mais la jeune femme était loin de s’imaginer qu’elle signait son arrêt de mort en choisissant cet établissement. Venue manger avec son fils de 12 ans et son époux, la jeune femme s’est rapidement retrouvée avec une intoxication alimentaire, de même que ses accompagnants et d’autres invités du restau également. Il semblerait que les morilles qui y ont été servies soient à l’origine de cette malheureuse situation. La jeune femme a finalement rendu l’âme le dimanche 17 février. Son mari et son fils sont en convalescence. Les autres clients n’ont eu que de légers symptômes, principalement des vomissements.

Est-ce l’ingestion qui a réellement causé la mort de la femme ?

On ne peut pas encore affirmer de façon sûre et certaine que ce fut réellement l’ingestion des morilles qui a entraîné la mort de la dame. La morille est toujours toxique lorsqu’elle est crue ou pas correctement cuisinée. Mais quoi qu’il en soit, l’enquête suit son cours. L’autopsie devrait révéler si les champignons ont entraîné la mort de la femme, ou si elles ont contribué à déclencher une condition sous-jacente, laquelle a fini par mener à cette issue fatale.

Il faudrait toutefois rappeler que ce n’est pas la première fois que ce genre de choses se produit au Riff. En réalité, ce ne sont pas moins de 80 cas d’intoxications alimentaires qui ont été enregistrés par le restaurant. Les autorités sanitaires ont décidé de se rendre à l’établissement pour tirer cela au clair. Des échantillons ont été prélevés dans les plats servis afin d’être analysés. En attendant, le restau décide de fermer ses portes le temps que les investigations se terminent.