close

Assurance scolaire ou assurance habitation ?

Sans-titre-1-4

L’ assurance étudiant ou scolaire est-elle obligatoire pour les étudiants de l’enseignement supérieur ?

Assurance qui étudie les personnes d’âge scolaire comme BTS, universités, classes préparatoires…

L’ assurance scolaire simple ou spécifique à l’étudiant offre une couverture pendant les études. Cette assurance permet à l’étudiant d’être couvert par des stages.

A découvrir également : A Rennes, Brico Dépôt déménage et Grand Quartier s’étend

L’ assurance étudiant couvre :

Responsabilité civile, prise en charge des conséquences (matérielles ou immatérielles) des dommages causés par l’étudiant.

La garantie individuelle de préjudice couvre les blessures corporelles subies par l’élève. Il n’est pas obligatoire d’identifier un gestionnaire ou que l’étudiant soit responsable de lui-même.

A découvrir également : Timac Agro, fier de nous présenter son nouveau site internet

Au-delà de ces garanties de base, les étudiants pourront s’inscrire à d’autres options afin d’étendre les garanties de leur assurance scolaire. Par exemple : assistance en cas de maladie ou de blessure, rapatriement pendant un voyage.

L’ assurance étudiant est-elle obligatoire ?

L’ assurance étudiant n’est pas obligatoire. Comme toute assurance scolaire, c’est une assurance facultative ! Cependant, il est obligatoire pour l’enfant d’avoir une assurance responsabilité civile.

L’ école de l’élève peut demander une assurance scolaire pour valider son inscription. Il est obligatoire pour les stages ou les voyages scolaires.

Mais l’assurance responsabilité ne couvre que les dommages causés à des tiers !

Existe-t-il d’autres solutions de rechange à l’assurance étudiant ?

Il y a des alternatives à se couvrir sans avoir à souscrire une assurance scolaire étudiante.

Les contrats de logement et de biens à risque couvrent la responsabilité civile des personnes mentionnées dans le contrat.

Vous pouvez opter pour une garantie sur la vie accidentelle (ATM) ou un incident individuel. Dans ce cas, l’assurance scolaire des étudiants n’est plus utile.

Par ailleurs, presque tous les assureurs résidentiels offrent une assurance scolaire facultative, qui doit être liée au contrat de logement. L’avantage est que le retrait, vous serez en mesure de bénéficier d’une assurance scolaire beaucoup moins chère.

Qu’ est-ce que l’affiliation à la sécurité sociale des étudiants ?

Depuis le début de l’année scolaire 2018, les étudiants inscrits pour la première fois dans un établissement d’enseignement supérieur ne modifient pas leur régime d’assurance maladie obligatoire. Les inscrits à une hypothèque étudiante le maintiennent pour l’année 2018-2019.

Dans les deux cas, le processus annuel d’adhésion n’est plus nécessaire et la contribution est supprimée.

Les étudiants devaient payer une contribution de 217 euros chaque année pour leur affiliation à la sécurité des étudiants.

La nouvelle cotisation comporte une montant égal à 90€. Cette contribution permet d’ « encourager l’accueil et le soutien social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants ». La contribution servira également à « renforcer les activités de prévention et d’éducation sanitaire menées à l’intention des élèves.

Exemption de contribution

Cependant, certaines personnes ne paieront pas cette contribution comme :

  • boursiers du CROUS,
  • les étudiants bénéficiant du statut de réfugié, les étudiants bénéficiant de la protection subsidiaire
  • inscrits comme demandeurs d’asile.
  • Les

Dans le cadre de cette nouvelle mesure, les étudiants restent affiliés au régime parental de sécurité sociale. Il n’y a pas d’autres mesures à prendre au début de l’année scolaire.

Les élèves en commun ne disparaîtront pas, car ils continueront d’offrir des offres complémentaires de santé. Il sera possible de les trouver avec des actions préventives sur le campus.

Les apprentis relèvent du régime général de la sécurité sociale, par conséquent, ils ne sont pas affectés. Il jouit de la même protection sociale qu’un salarié.

Les stagiaires sont préoccupés par cette situation, car il reste affilié à la sécurité sociale des étudiants. Selon le montant de leur gratification, tout le monde n’aura pas les mêmes garanties.

Si le montant du bonus est inférieur à 577,5€, ils recevront une compensation pour frais de santé. Cependant, ils n’auront pas d’allocation journalière.

Si le montant du bonus est supérieur à 577,5€, ils peuvent être remboursés pour leurs frais de santé. Ils auront également droit à des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail.

Quelle sera la nouveauté dès le début de l’année scolaire 2019 ?

Le régime de sécurité sociale des étudiants disparaîtra le 31 août 2019.

Tous les étudiants précédemment connectés à un étudiant conjoint sont automatiquement connectés au CPAM de leur lieu de résidence. Les élèves en commun poursuivront leurs activités de prévention de la santé et continueront d’offrir une santé complémentaire spécialement adaptée aux élèves.

En résumé :

  • Obligation d’avoir une garantie pour couvrir la responsabilité
  • Pas besoin d’adhérer à la sécurité sociale des étudiants
  • l’ ancienne cotisation de 217€ n’existe plus
  • La réévaluation a un montant de 90€ pour chaque rentrée scolaire.
  • Le régime de sécurité sociale des étudiants est supprimé depuis le début de l’année scolaire 2019

N’ oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires d’évaluation en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Obtenir des quiz Pour être informé de la publication de nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail requise.