close

Cigarette électronique qui crépite ?

Si votre cigarette électronique craquele, ne vous inquiétez pas, tout est absolument normal.

En effet, il convient de noter que la température d’ébullition d’un e-liquide composé principalement de glycérol végétal et de propylène glycol est comprise entre 189 et 292°C.

Lire également : La fédération de Reiki Usui, pour la mise en valeur d’une discipline universelle

Ainsi, lorsque la résistance est chauffée sous l’action de la batterie, le e-liquide pénètre dans l’ébullition. C’est ce principe de chauffage qui permet de produire de la vapeur. Vous remarquerez, par exemple, que si la puissance de votre cigarette électronique est trop faible, alors presque aucun son n’est entendu. C’est un signe que la température de chauffage peut ne pas être assez élevée. Cela ne signifie pas que l’absence de crépitement signifie une mauvaise attitude. Mais la plupart des e-cigarettes craquelent pendant le fonctionnement.

Si vous êtes un nouveau vapeur, vous remarquerez qu’avec votre cigarette électronique votre oreille produira le son que votre appareil produira devrait, percevoir avec précision.

A lire aussi : Divorce et séparation : conséquences

Jouer sur le réglage de votre vaporisateur, vous pouvez ajuster la qualité de la vapeur produite, et le son de crépitement sera quelque chose de très spécial. Si le réglage vous convient et que vous passez régulièrement de la vapeur dans ces conditions, vous sentirez très rapidement la différence de son en changeant ce réglage.

En conclusion, une cigarette cigarette électronique qui craquelent est une cigarette électronique qui fonctionne bien.

Vapoter sans risquer une fuite d’e-liquide

Si le crépitement n’est pas un soucis, parce qu’il est inhérent au fonctionnement classique d’une cigarette électronique, il existe en revanche un soucis qui revient, quand on s’est fait mal conseillé et que l’on a choisi un modèle bas de gamme. C’est la fuite d’e-liquide, qui est gênante d’une part parce qu’une partie du produit s’échappe et que l’on gâche celui que l’on a acheté, et d’autre part parce que l’on en a sur les doigts et que c’est désagréable au toucher. Mais alors comment s’assurer de trouver une bonne vapoteuse qui ne fuit pas, parmi toutes celles qui existent ? Il faut tout simplement s’adresser à de véritables spécialistes de l’e-cigarette, pas simplement à un revendeur qui a une boutique parce qu’il sait vendre, mais pas parce qu’il connaît bien ses produits. En clair la fiabilité du commerçant est le premier point. Si vous ne savez pas si celui qui se situe en bas de chez vous en fait partie, c’est-à-dire que vous pouvez compter sur ses compétences pour avoir un appareil parfaitement étanche en toutes circonstances, vous pouvez vous tourner vers les boutiques d’e-cigarettes et d’e-liquides en ligne. Ce qui est plus simple, c’est qu’une magasin d’e-cig en ligne aura forcément des avis de consommateurs et que c’est avec cela qu’il se fera une réputation. Donc tout ce qu’il y a à faire, quand on doute de la qualité d’un e-shop, c’est de se tourner vers ce que disent les clients qui ont acheté des produits chez lui.

Une fuite dans une cigarette électronique peut provenir de trois types de soucis, a priori : 

  • soit l’appareil est dès le départ de mauvaise qualité, c’est-à-dire que les jointures entre les différents éléments qui le composent ont été mal faites, ce qui fait que le liquide coule à chaque fois que vous vapotez,
  • soit que la cigarette électronique a subi un choc, qui l’a abîmée et qui a généré ce type de problème au moment où l’on souhaite aspirer la vapeur,
  • soit que l’e-cigarette a vécu sa vie, qu’elle est arrivée en bout de course et qu’il faut en changer, comme on doit remplacer au bout d’un certain tout appareil contenant des éléments minuscules.

Dans la première situation, on ne pourra certainement jamais rien faire, à part changer de marque et de modèle de cigarette. Dans le second cas, il est envisageable de remplacer le clearomiseur de l’appareil, cette partie qui contient le réservoir à e-liquide, et qui se détache du reste de l’appareil. Dans la troisième situation, on peut soit acheter exactement la même cigarette électronique, soit en profiter pour découvrir des nouveautés. Dans ce dernier cas il est recommandé de lire les blogs dédiés, d’en parler avec d’autres vapoteurs, et pourquoi pas de discuter avec les commerçants de sa ville. L’avantage, quand on s’achète une nouvelle e-clope, c’est d’abord de se faire plaisir, bien sûr, mais surtout c’est l’occasion rêvée de voir comme les produits ont évolué, et de quelle manière les fabricants ont trouvé les moyens de faire évoluer leurs gammes de produits, afin de donner toujours plus de satisfaction à leurs clients, en quête de nouveautés et de moyens plus agréables de vapoter.

L’important c’est d’être sûr de ne pas subir la gêne de voir sa cigarette électronique fuir, c’est-à-dire de choisir un produit non seulement de la meilleure qualité, mais aussi qui possède une batterie qui permette de vapoter tranquillement tout au long de la journée, sans devoir la rebrancher ou sans devoir changer de batterie. De nombreux e-fumeurs sont en effet obligés, après quelques heures, de placer une batterie chargée à la place de leur batterie vide. C’est un peu contraignant, de penser à avoir toujours dans son sac une batterie, que l’on aura dû au préalable, la veille au soir, charger à 100%. Ce serait comme d’être à nouveau fumeur de blondes ou de brunes et de se retrouver sans tabac, obligé de parcourir la ville pour en trouver, à l’heure où tout est fermé. Sauf que là, on est censé être sevré pour de bon, et ne plus avoir à angoisser pour trouver des solutions à des situations comme celle-ci. Bref, le meilleur choix d’une e-cigarette passe aussi par celui d’une bonne batterie.